lundi 23 avril 2018

La masturbation en groupe: bénéfique aux hétéros comme aux gays






La masturbation en groupe (ou en cercle) c'est comme une bande de grands gosses qui improvisent un match de foot -- pas pour gagner, mais pour se marrer en tapant dans le ballon. Hétéros et gays mélangés, cela n'a pas d'importance qu'il s'agisse de pied ou de poignet, l'équipement est le même pour tous, le plaisir ressenti et la curiosité aussi. Certains gars ont eu la chance d'en faire l'expérience déjà durant l'adolescence, avec des camarades d'école ou de vacances. D'autres trouvent plus tard une bande à qui se joindre -- et il n'y a pas de limite d'âge. Ou plutôt: on est plus disponible avant et après le mariage.








Dans certaines métropoles, il existait des lieux où ces rencontres étaient organisées à dates régulières, avec des règles de jeux à respecter. Par exemple: on se déshabille entièrement, sauf les chaussures, et on ne touche personne. Le liquide lubrifiant et des rouleaux de papier-ménage sont à disposition... Aujourd'hui, les saunas et hammams dits "gays" ont pris le relais. Et beaucoup de mecs organisent des soirées à domicile. Mon expérience dans ce domaine est variée: saunas et parfois hammams sur cinq continents; mais aussi lieux bien cachés dans les roseaux au bord d'un lac; week-ends ou semaines de "tantra", mixtes sinon (de préférence) entre mecs gays et bis.







Parfois c'était acharné et bestial; ou seulement vidange à la station-service. D'autres fois sensuel et consensuel, voire une expérience planante et spirituelle. C'est dans ces lieux que j'ai rencontré tous les hommes qui ont vraiment compté dans ma vie. Des lieux où l'on peut aussi "apporter son pique-nique": donc s'y rendre avec son compagnon et jouer avec lui, rien que lui, tout en profitant de l'énergie ambiante. O., mon grand amour que le cancer a emporté prématurément, était de dix ans plus jeune que moi. Il attirait un cercle d'admirateurs quand je m'occupais de lui dans une forêt, au bord de la rivière ou enveloppé de la vapeur d'un hammam. L'attention de ces regards le rendait heureux.






Les cercles où l'on se chatouille le membre en bonne compagnie -- sinon incognito -- se constituent et se décomposent sur des rythmes aléatoires. C'est rapide et sans ménagement lorsqu'il s'agit de la dernière purge avant que l'établissement n'annonce la fermeture. Sinon, les gars font durer le plaisir de la montée du désir et du partage avec l'un ou l'autre des participants. On a passé des joutes de la jeunesse -- qui crache le premier ? qui le plus loin ? -- à ceux de la sensualité. Avec, en prime et circulant à travers le groupe, ce sentiment de fraternité dont nous les mâles sommes tellement demandeurs.








Comme me l'a déclaré un gars à la fin d'un grand jeu: "Maintenant je sais que je ne connais pas vraiment un type tant que je ne l'ai pas vu nu, bandant, puis apaisé." J'ajoute: tant que je ne l'ai pas entendu rugir au moment suprême. Les taiseux sont des impuissants mentaux. Un homme qui se dévoile au point d'oser mugir au moment de lancer son jet de sperme nous offre un cadeau sans prix, un instant de grâce et d'inspiration, une faveur céleste.

André




jeudi 19 avril 2018

Les paires de boules sont inséparables des ballons ronds ou ovales




Ah, si l'on pouvait ramener dans les équipes un peu de la joie et de l'enthousiasme qui existaient lorsque les jeux des balles rondes ou ovales étaient entre les pieds et les mains d'amateurs remarquables ! Il faudrait, comme on dit, secouer les vestiaires et emprisonner les entrepreneurs corrompus qui se font des couilles en platine en encouragent sans scrupule un vedettariat qui pervertit le sport et ses spectateurs.

























dimanche 15 avril 2018

Le fils gay de Woody Allen défend les trans et les femmes abusées



Ronan et sa mère Mia Farrow.

La semaine dernière, le journaliste Ronan Farrow a été distingué par la Point Foundation pour ses reportages en profondeur, notamment une série d'articles en octobre dernier dans le New Yorker détaillant les nombreuses accusations de harcèlement sexuel déposées contre le producteur Harvey Weinstein (dix mois d'investigation); et une enquête sur les problèmes que rencontrent les personnes transgenre, pour la chaîne de télévision NBC.

Et lundi 16 avril, trois journalistes du New York Times et du New Yorker ont reçu le prix Pulitzer, plus haute récompense du journalisme aux Etats-Unis, pour leur couverture de l'affaire Weinstein. Jodi Kantor et Megan Twohey (New York Times) et Ronan Farrow ont été récompensés dans la catégorie la plus prestigieuse, celle du "journalisme de service public".



Fils de l'actrice Mia Farrow et (officiellement) du cinéaste Woody Allen, Ronan Farrow, 30 ans, est sorti tardivement du placard. Sa vie a été suffisamment compliquée dans cette famille hyperdysfonctionnelle, talonnée par les médias, pour qu'il n'ajoute pas du grain à moudre au moulin des ragots avant de se sentir suffisamment fort. Il déclare: "Mon milieu familial m'a permis de comprendre ce que signifie l'abus de pouvoir depuis mon plus jeune âge." Sa mère Mia a été brièvement l'épouse de Frank Sinatra et a continué sa relation amoureuse avec lui durant de longues années. Ronan est peut-être le fils du chanteur.


Ronan: "Nous sommes tous, peut-être, fils de Frank Sinatra..."

Puis Mia a épousé le chef d'orchestre André Prévin. Elle a été la compagne de Woody Allen jusqu'au jour où elle a découvert que Woody entretenait une relation sexuelle avec Soon-Yi, la fille de 22 ans que Mia avait adoptée avec Previn. Allen a épousé la jeune femme peu après. Dylan, une autre fille, a accusé Allen d'avoir abusé d'elle lorsqu'elle avait sept ans. Il faut préciser que la famille était étendue: Mia a adopté 11 enfants et mis au monde quatre, dont Ronan qui nous intéresse ici.





Dans son discours de remerciement à la fondation, Ronan Farrow a relevé combien la communauté LGBT l'a soutenu lorsque les menaces de certains abuseurs pour le faire taire devenaient sérieuses. Nous pouvons compter sur des femmes et des hommes d'une grande honnêteté et capables de lutter dans l'adversité au lieu de réagir comme des victimes, a-t-il souligné. Et il a évoqué la similitude entre les difficultés auxquelles doivent faire face les personnes transgenres et les femmes harcelées sexuellement. Il a rencontré des femmes et des hommes qui se sentaient invisibles face à leur problème dont il semblait qu'il ne serait jamais reconnu par la société. "Je sais que la communauté LGBT dans son ensemble comprend très bien ce que cela signifie."



Nous, qui appartenons aux privilégiés des pays occidentaux, ne devons pas oublier ceux qui souffrent en silence dans les pays ultra-religieux, mais aussi les enfants et adolescents abusés dans leur famille, dans les clubs sportifs, à l'école, par les prêtres et les pasteurs, par les rabbins et les imams. Ceux que l'on viole et prostitue. Il y a encore un immense travail pour les Ronan Farrow de tous les pays; et pour ceux qui sont prêts à accompagner ces jeunes dans un processus de guérison -- sans tomber dans la tentation !


Mark Zuckerberg devant les sénateurs.

Autre sujet actuel: la farce de l'audition de Mark Zuckerberg, tête à claques et patron de Facebook, par des parlementaires américains qui n'y comprennent rien [mais apprécient son soutien financier durant leurs campagnes électorales]. Le sénateur John Kennedy a vendu la mèche en déclarant que le Congrès pourrait émettre des projets de loi pour contrôler Facebook, mais que -- au lieu de sécuriser les données des utilisateurs -- Zuckerberg engagerait immédiatement des lobbyistes à Washington pour les contrer. Cela lui coûterait environ dix millions de dollars, a-t-il précisé. Une paille à côté de la réaction de la Bourse qui a ajouté trois milliards à la valeur de Facebook le jour même... Dans son Daily Show sur Comedy Central, Trevor Noah a relevé la phrase récurrente de Monsieur Facebook: That was a mistake and I am sorry, je suis navré, je suis navré, je suis navré. "C'est, a remarqué le comédien, la première fois depuis une année que nous voyons un homme demander pardon publiquement pour un fait qui n'était pas un harcèlement sexuel !"

André
Il s'excuse pour un fait... qui n'était pas un harcèlement sexuel !


mercredi 11 avril 2018

Cuissards moulants -- ou cuisses au vent sur selles fusionnelles ?




La place du vélo dans notre société a fondamentalement changé depuis le siècle dernier. Dans mon enfance, le parking des usines était rempli de deux-roues appartenant aux ouvriers. Les dames de bureau descendaient de l'autobus à l'arrêt le plus proche. Peu à peu, les salariés ont acquis une moto et finalement une voiture. Les vélocipèdes qui avaient détrôné le char et le cheval -- beaucoup plus lents -- ont été eux-mêmes remplacés par le moteur à explosion.






Le vélo est de retour, mais son mode d'emploi a changé. Dans ces photos, on le voit complice de femmes et d'hommes qui veulent changer le monde en le rendant plus écolo; avec en parallèle, l'idée de faire évoluer les moeurs. À bas la pollution de l'air, à bas la pollution du rigorisme ! Passer aux énergies renouvelables; libérer les chaussées pour les piétons et les pédaleurs; border les rues d'arbres et de terrasses. Abolir les fausses pudeurs; rendre au corps sa valeur et sa dignité; l'exercer hors des fitness; calmer les allumeuses, les abuseurs et les exhibitionnistes: nudité n'est pas sexualité. Mais faites attention Mesdames et Messieurs à la manière dont vous enfourchez votre engin, un faux mouvement et c'est lui qui vous enfourche !














Pédaler cela faisait pauvre, maintenant cela fait un peu bobo ou disciple de la religion du Maillot jaune. Patience ! Tout change. Quand les voitures électriques seront toutes garées dans des souterrains, les villes redeviendront vivables, les rues et les trottoirs redeviendront larges et aérés. Les contrôleuses de stationnement disparaîtront; les oiseaux se remettront à chanter dans les arbres qui auront pris la place des parcomètres. C'est tout le bonheur que je nous souhaite. Et pour nous y préparer, vivons nus chaque fois que c'est possible.

André