mardi 13 août 2013

En Écosse, les roux aussi défilent pour manifester leur "fierté"

 
Deux défilés des "fiertés" se sont déroulés samedi dernier en Écosse. La Gay Pride à Glasgow et la première Fierté des Roux à Edimbourg. Les poils de carottes, eux aussi, font face à beaucoup de préjugés et de moquerie durant leur jeunesse. C'est l'acteur canadien Shawn Hitchins qui ouvrait le défilé d'Edimbourg où il présente aussi son spectacle solo Ginger Nation jusqu'au 24 août. Ginger pour gingembre, mais aussi rouquin. De quoi parle-t-il? "Je raconte la pure vérité, truffée de quelques bombes! Mon spectacle passe en revue deux années de ma vie durant
La Pride des roux: Shawn Hitchins à dr., t-shirt vert.
lesquelles je donnais mon sperme à un couple de lesbiennes. J'explique aussi comment je me masturbais dans les salles de bain de différentes personnes, comment j'ai abandonné l'idée de la paternité, les problèmes de fertilité qui se posent à nous. Pour le rendre léger et amusant, je me moque aussi de mon identité de rouquin gay." Oui, samedi dernier, les gays écossais roux de poil ont dû faire le choix entre Glasgow et Edimbourg. Nous les avons déshabillés dans l'intimité de la Case des hommes.





Le mot "fierté" passe bien en anglais tellement il est utilisé à toutes les sauces, même les plus commerciales. On est fier d'annoncer n'importe quoi. En français, il a gardé un sens plus marqué. Je ne vois pas en quoi on peut être fier d'être gay, ou catho, ou Français. On est né ainsi, on nous a baptisé sans nous demander notre avis, c'était déjà la nationalité de nos parents. Je comprends, en revanche qu'on exprime le fait suivant: "Je n'ai pas honte d'être gay, ou roux de poil, je suis né ainsi et je suis aussi beau, accompli, intelligent, aimant qu'un mec à poils noirs ou grisonnants, musulman, marié à une femme ou italien.





L'Odyssée d'une famille qui voulait fuir les homosexuels
Il y a des gens que le mariage pour tous fait fuir. Par exemple la famille Gastonguay (sic!) de l'Arizona -- mari, femme, deux enfants de 1 et 3 ans, plus le père de monsieur -- qui s'est embarquée sur un voilier pour fuir les États-Unis, l'avortement, les homosexuels, les impôts, les Églises "contrôlées par l'État", après avoir décidé de se lancer dans l'inconnu "par la foi, en se laissant conduire par Dieu", direction Pacifique Sud. Quelques semaines après le départ, ils ont rencontré grain après grain qui ont endommagé leur bateau. Ils visaient les îles Marquises qu'ils n'ont pas pu atteindre. Après 91 jours en mer, ils ont été sauvés par un bateau de pêcheurs vénézuéliens qui les ont remis à un cargo japonais qui les a débarqués trois semaines plus tard dans un port chilien. Les voies du Seigneurs sont insondables.

André




1 commentaire:

eduardo a dit…

hi guy ! i love redhead guys they are so fuckable i lov his red hairi pubics

visit my blog
http://bombadosclub.blogspot.com.br