mercredi 1 janvier 2014

Tatoués à vie jusque dans les replis les plus intimes de leur corps



















6 commentaires:

Pascal .L . a dit…

Je viens te présenter tout mes meilleurs vœux pour 2014.
En espérant que tu es toujours cette fibre créatrice et artistique , qui alimente tes recherches.
Je t'embrasse et encore :
BONNE ANNEE

hauts-maux a dit…

Beaux sujet que tu nous propose pour commencer cette Nouvelle année ...
Les tatouages , cela laisse songeur c'est bien .
Je tiens à te présenter mes meilleurs vœux pour 2014 et je te souhaite une belle année , et évidement comme l'on dit bonne santé

Anonyme a dit…

quelques uns sont vraiment superbes; je n'ai jamais voulu m'en faire car je crains ce qui est permanent... mais le marin sur la queue j'avoue que c'est tentant!
bone année à tous

Spirou Bignole a dit…

Du point de vue d'un ancien étudiant en art plastique, les dessins sont vraiment magnifique et bien ordonnés.
D'un point de vue plus personnel, je trouve ça horrible !!!
Et oui, c'est ça mon problème, je suis ambivalent à l’extrême.

Je te souhaite néanmoins plein de bonnes choses pour cette année 2014 et sans ambiguïté.

André a dit…

Merci de vos voeux, les gars, et à vous de belles réussites durant l'année! Je relève le "bone" d'Anonyme, synonyme de bite en anglais, et l'ambivalence de Spirou que je partage. Certains tatouages réussis réveillent le sadique en moi, pas l'amoureux tendre.

stoffi63 a dit…

Je découvre ce blog avec ravissement. Il y en a pour tout le monde et, on élève quelque peu le débat, me semble t il...Sans doute est-ce lié à ton "grand âge", André (à ne pas prendre au premier degré, surtout, mais bien comme un sentiment d'admiration et de respect pour ton expérience et ta curiosité, ton ouverture d'esprit, entre autre, qui sont plutôt rares sur les blogs gay). Merci donc pour ces pages et illustrations plus qu'intéressantes!
Je voulais juste donner mon sentiment quant aux tatouages. Je trouve cela absolument atroce. C'est simple. Souvent vulgaire, le tatouage dénature la beauté du corps humain. La plupart du temps, il est lié à une expérience de vie ou un événement qui a marqué le tatoué (au cas où il l'oublie?). Moi cela ne me parle pas. Je ne connais pas la vie de la personne qui est sous mes yeux et cela ne me regarde pas, ne m'intéresse pas.Quand je vois des mecs beaux comme des <Dieux, abimés par ces peintures atroces, ça me met en rage! C'est pareil pour ceux qui sont H24 au téléphone, et que tu es bien obligé d'entendre...Leur vie ne me regarde pas. C'est pareil pour ceux qui ont le jean en bas du slip, j'ai pas forcément envie de voir leur culotte, et je préfèrerais sans doute qu'ils n'en aient pas...Tout cela , en résumé, sont des comportements qui , personnellement, m'agressent, et que je suis bien obligé de subir puisqu'ils relèvent d'une mode, et hélas, parfois, d'une façon de vivre que je ne partage pas.