lundi 15 décembre 2014

Couvrez ces tétons -- et cette toison -- que je ne saurais voir




Chez certains hommes, les tétons entrent en érection dès qu'ils sont excités, comme deux petites bites supplémentaires. Il suffit d'embrasser ces petits boutons, de les lécher, sucer, pincer légèrement et, suivant l'individu, plus durement, voire de les mordre pour que le mec saute au plafond. C'est un complément bienvenu à tout ce que l'on peut entreprendre en-dessous de la ceinture. Il y a comme une ligne directe entre la poitrine et le sexe. D'autres individus restent insensibles à ces traitements. Ou s'y convertissent sur le tard.
















Les gars qui, constatant cette érection supérieure, se jettent sur les tétons en les pinçant immédiatement sont aussi insensibles que ceux qui vous branlent violemment dès que vous bandez. Hélas, ils sont nombreux et, lorsque je tombe entre leurs mains, je me demande s'ils se masturbent de la même façon. Dans ce cas, pauvres mecs! ils ne connaissent pas les bienfaits prolongés et bénéfiques de la sensualité. On commence par faire connaissance en agaçant avec légèreté, puis on prend de l'assurance, on hésite, il en redemande, il en veut plus. On écoute son souffle, ses râles et c'est excitant de prendre ainsi le pouvoir sur le plaisir d'un homme. Lorsqu'on atteint ses limites, on s'y tient, quitte à les dépasser un peu lorsqu'il est très chaud.

André



6 commentaires:

Diggy69 a dit…

Andre,
How very true this is , and I am one of those who fall into the category of a convert, in later age . Saying that, now I would fall at your feet , if you would start gently and then build up the pressure.
Hugz D

Ed a dit…

J'ai cherché sur le net des articles sur les tétons mais ils sont rares! C'est une zone érogène peu connue, je l'ai découverte vers mes 30 ans et depuis je l'affectionne tout particulièrement. Je dirais que c'est le "bouton d'allumage" avant de partir vers de nouvelles aventures avec son amant!! Et je suis d'accord quant à la pratique qui doit d'abord se faire en douceur pour aller crescendo jusqu'au grand final! C'est en tout cas de cette façon là que je pratique et que je fais découvrir à certains hommes peu habitués!

Xersex a dit…

Je ne fais pas partie de ces amoureux des mamelons. Dans mon corps, mes mamelons sont des zones érogènes. Ici aussi, je suis une exception, parce que même le sexe anal me attire, à moins que le partenaire sexuel me attire beaucoup et il me demande à être pénétré. Je ne me fais pas pénétrer.

Je suis très sensible dans la région de l'aine, ce est-coq, boules et de l'anus, mais celui-ci léché (en anglais: RIMMED).

Lajiao a dit…

Je me demande, si ces mecs qui te maltraitent les mamelons te chantent : Il avait des tout petits tétons, André, André, il avait de tout petit tétons. Que je tatais a tâtons ! Toton toton tontaine (M. Chevalier)

André a dit…

Bonsoir Lajiao, nouveau commentateur sur ce blogue, me semble-t-il!

Je connais la chanson (depuis fort longtemps étant donné mon âge), mais personne ne me l'a fredonnée car cela ne correspondrait pas à la réalité...

Lajiao a dit…

Konbanwa André, je préfère le manteau de la nuit mais j'ai vu de la lumière et je me suis permis d'entrer :-)

Je n'ai pas trouvé beaucoup de blog sous forme Blogger gay et romand ...

Désolé pour avoir sous-estimé tes tétons mais ma culture est moins grande que la tienne ....la chanson de Maurice Chevalier me semblait être adapté a la situation :-)