mercredi 30 septembre 2015

Trois millions de visiteurs sur Case des hommes -- pour se branler?




Dans la nuit de dimanche à lundi,  j'ai pu observer la Lune au moment où elle disparaissait, engloutie par l'ombre de la Terre. Puis les nuages ont caché l'éclipse totale et je me suis mis à l'ordinateur en attendant de voir réapparaître le satellite terrestre teinté de pourpre. Le compteur des visiteurs sur Case des hommes venait d'atteindre le total de 3 millions depuis juin 2010. Pas de quoi bomber le torse. Les blogues totalement axés sexe atteignent des chiffres beaucoup plus importants, surtout s'ils sont rédigés en anglais. Parmi les 1900 à 2800 clics quotidiens sur Case des hommes, la plupart proviennent de gars en quête d'images pour stimuler leur libido qui -- on les comprend -- n'ont pas l'esprit à lire les textes placés en sandwich.

Une case des hommes...

... et ses titulaires.

Dieu a de nouveau oublié de détruire l'Amérique

Les prophètes de malheur ont profité de la Lune de Sang pour faire du fric. Anne Graham, fille du célèbre évangéliste Billy Graham, a reçu un message divin annonçant que le Jugement dernier était proche. Elle a rédigé des prières destinées à éloigner les attaques terroristes et les ouragans que le Seigneur tenait en réserve pour punir l'Amérique. À la tête de l'organisation AnGeL, Anne veut concurrencer Hollywood sur le business de la terreur. "Notre monde est en pleine désintégration à cause de l'immoralité (il y des alcoolos, drogués et coureurs de jupons notoires dans sa famille, eux aussi dans le business de la conversion), de la violence, de l'hypocrisie." Parmi les péchés de l'Amérique, elle cite les négociations avec l'Iran dans le dos d'Israël, les Américains emprisonnés pour leur foi (lisez: pour actes homophobes graves), le meurtre des embryons et la promotion nationale de l'homosexualité (mariage pour tous).

Parmi les problèmes réels que nous avons à résoudre après cette Lune rouge, il y a celui des migrants. Cette situation démontre l'ouverture de la majorité du peuple allemand. Ces gens ont pris l'habitude de se pencher sur leur passé pour en tirer des enseignements. Les chaînes de télévision nationales y travaillent en diffusant des enquêtes sur les tragédies du passé et des fictions concernant la guerre et l'après-guerre. J'en ai vu plusieurs cet été. Grands déplacements de populations venant de l'Est avec l'avance des troupes soviétiques; expulsions des Allemands installés depuis des générations dans ces pays; réfugiés ayant fui l'Allemagne de l'Est, la Hongrie et d'autres pays. Et ainsi de suite.

Tony Abbott pédale beaucoup.

"Je me sens menacé par les bateaux et les gays."
Et si les boat people étaient gays...

Un mot pour rire. Le précédent premier ministre australien Tony Abbott était fier de sa bigoterie, de son homophobie, de son indifférence aux changements climatiques et d'avoir fait refouler des embarcations de migrants. Ses adversaires politiques l'ont souvent épinglé, par exemple parce qu'il était citoyen britannique, arrivé en bateau en 1960.

Il n'est plus premier ministre.

"Un problème avec les boat people? Nous aussi on l'a eu!"
Le monde a toujours connu ces courants de migration. La catastrophe actuelle, ce n'est pas l'arrivée des migrants à nos frontières, mais bien les souffrances qu'ils ont endurées. Tout cela va marquer leur vie d'empreintes douloureuses et tenaces. Le petit nombre d'entre eux que l'Europe s'apprête à recevoir représente une proportion d'un migrant par rapport à 4233 Européens -- soit un seul réfugié dans un gros village! Putain de merde! Alors qu'ils sont plusieurs millions dans les camps proches de la Syrie... Ces gens ne demandent qu'à travailler, apprendre la langue du pays hôte et s'intégrer. Si certains n'y parviennent pas rapidement, c'est qu'ils se trouvent en pleine dépression, qu'ils doivent digérer des catastrophes et des deuils.

André

"Tu es le bienvenu!"

5 commentaires:

franck frenguelli a dit…

belle image et sa donne envie de rêver, tout ses beau mecs, et surtout la souplesse de l'homme quelle merveille bravo

Xersex a dit…

On dit que, malgré les difficultés de l'Italie, nous Italiens avons besoin des migrants, car les Italiens sont nés moins et donc on a besoin de plus de travailleurs qui travaillent et paient des impôts (et donc notre welfare et nos pensions).

À propos de ceux qui se tournent vers (nos) blog, je préfère regarder les commentaires, leur nombre et leur qualité.

Philippe N-vd a dit…

Je me permets de signaler cette très belle page à cet ami "plutôt hétéro" qui te lit parfois...
Et je ne crains pas que la photo de Tony Abott, en cycliste, lui donne envie de se branler... Pas plus qu'à moi !

Bon week-end.

clodoweg a dit…

Je suis toujours surpris de voir combien certain n'ont aucune vergogne à afficher leur sécheresse de cœur.

unnu a dit…

Bonjour André
Bien que je me fasse rare
Je lis toujours avec intérêt ton blog
Mais la fatigue bloque mon écriture
Bravo pour ces trois millions de clic
C'est quand même la preuve d'un blog de qualité en langue francaise
Bonne continuation
Amicalement
Unnu