lundi 13 juin 2016

Militer à poil sur deux roues = user de l'humour contre la pollution



Des foules de cyclistes -- certains nus, d'autres presque -- ont pris possession samedi du centre de la ville de México pour dénoncer leur vulnérabilité face aux voitures, protester contre la pollution qui empire encore dans la capitale et exiger que cesse la violence exercée par le narcotrafic et les méthodes de lutte instaurées par un gouvernement corrompu. Des femmes et surtout des hommes de tous âges ont pédalé sur une distance de 23 kilomètres. Outre la paix, paz en México, les messages peints à même la peau raillaient Donald Trump candidat présidentiel du pays voisin qui a lancé des attaques raciales haineuses contre les Mexicains durant sa campagne.

Samedi 11 juin dans la ville de México.


Le samedi précédent, des cyclistes encore moins prudes avaient circulé dans Bristol (côte Est de la Grande-Bretagne) pour célébrer la libération de leur corps débarrassé de la soumission vestimentaire, protester contre la dépendance au pétrole ainsi que proclamer leur droit à une circulation moins dangereuse pour les deux-roues. C'est la saison des World Naked Bike Rides, manifestations pacifiques, colorées et très remarquées à travers le monde. S'y joindre la première fois demande un peu de courage. L'esprit de camaraderie, d'humour et le sentiment de solidarité font qu'on y retourne l'année suivante.

André


Samedi 4 juin à Bristol (G.B.)












1 commentaire:

franck devenes a dit…

bravo messieurs je vous fait licite, bonne route pour la bonne cause