vendredi 21 octobre 2016

La fausse pudeur et les feuilles de vigne tombent : vive l'automne !





À l'automne de la vie d'un mâle, la feuille de vigne de ses illusions tombe. Et il s'observe dans le miroir qui reflète son corps et dans un autre, plus secret, qui lui révèle l'état de son âme. Si l'homme a pris soin de sa forme et du fond, il peut se contempler avec le sourire de l'aîné accompli: il reconnaît que l'harmonie compense les dégradations, que la créativité et la sagesse surpassent la masse accumulée autour de ses hanches. Les épreuves ont tanné son cuir et culotté son courage. Il vérifie aussi que son coeur est toujours amarré à ses couilles. Il peut adresser un clin d'oeil au jeune homme coquin qu'il est demeuré malgré les apparences... Aux gars qui se préparent à temps, cette étape de la vie réserve des surprises étonnantes, des jouissances nouvelles et des amitiés rares. Du plaisir en perspective pour vous, les sexa- et septuagénaires !

André














4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour André
Très belle analyse sur l'automne de la vie,très veau texte. Tu es le meilleur.En plus agrémenté de superbes photos,ou trouves-tu toutes ces belles photos?
En tous les cas merci. Je vais tous les matins voir ton site et chaque fois je suis émerveillé.
BONNE JOURNÉE A demain

CHARLES

André a dit…

Merci Charles, tu es trop bon!

Je trouve ces photos en naviguant de site en site (dangereux pour la santé...) et les classant par sujet.

À propos, puisque tu signes Charles, au lieu de cliquer sur anonyme dans la rubrique "choisir une identité" tu pourrais cliquer sur nom/URL et inscrire "Charles", ce qui nous permettrait de te reconnaître parmi les autres commentateurs.

xaber a dit…

Salut André.

Un texte très inspirant, et une belle pensée de fond.
Cependant, pourquoi attendre les 60 ans pour faire tomber sa feuille de vigne?

:)

Merci pour les superbes images.

franck devenes a dit…

trps belle photo et c'est bien que les feuilles tombes