mercredi 12 octobre 2016

Le rugby, les coups bas et la palpation indispensable des couilles




Sport de contact rapproché souvent violent -- c'est le moins qu'on puisse dire -- le rugby peut provoquer des accidents gênants. Comme un coup de genou dans l'aine, de tête ou de pied dans les valseuses. Choc terriblement douloureux, jusque dans le ventre, surtout s'il a entraîné une fracture testiculaire qui s'opérera par l'ablation du dit organe. Ce qui n'empêchera pas la victime rétablie de baiser, d'engendrer et de se sentir un mâle complet après un peu de chirurgie esthétique.








Cette vidéo traite un autre problème. Une équipe de rugby britannique assiste à une démonstration d'auto-palpation des couilles menée par un médecin. Les hommes jeunes sont les plus exposés à la survenue d'un cancer testiculaire. Ce type de maladie n'a pas de caractère héréditaire et n'est pas causé non plus par une vasectomie. En revanche, les gars qui vivent avec le VIH sont un peu plus exposés. Dans un monde décomplexé, c'est le mec lui-même qui procède à un examen mensuel après la douche. Même si vous ne comprenez pas l'anglais, vous saurez le faire en suivant la démonstration.



Un des jeunes mecs est inquiet après sa palpation parce qu'il a remarqué une petite masse dure. Le médecin le rassure: ce n'est pas une tuméfaction. Si vous détectez un léger changement dans la structure de vos couilles, rendez-vous sans tarder chez votre généraliste. Dans la plupart des cas, il vous rassurera et vous félicitera de l'avoir consulté. Une précaution vaut mieux qu'un diagnostic tardif. En général, les tumeurs des couilles ne se manifestent pas par une douleur perceptible, mais plutôt par une sensation de tension ou de lourdeur ou par la survenue d'une masse plus dure d'un volume inférieur ou égal à un petit pois. Le cancer d'un testicule n'est pas un problème embarrassant, c'est une maladie comme une autre, point.

André



5 commentaires:

Anonyme a dit…

Certaines photos ne sont pas du rugby. Quitte à choisir une photographie de foot, autant mettre celle du joueur qui prend le sexe de son coéquipier à pleine main et le secoue pour fêter un but marqué par le propriétaire du sexe (je crois que l'image remonte aux années 80)

La vidéo fait partie d'une série. Il s'agissait d'un programme télé anglais sur l'éducation sexuelle.

La dernière image ressemble à un photo montage.

André a dit…

Anonyme! Oui, et alors?

Foot ou rugby, les couilles prennent des coups. C'est le sujet du jour. Quand à la vidéo, je sais d'où elle provient; jamais en France on ne produirait un programme de prévention aussi clair et honnête... Les rosbifs ne connaissent pas la fausse pudeur. Chez eux, c'est soit la pudeur, soit la franchise.

Si, au lieu d'anonyme, tu choisissais un prénom, on saurait au moins qui s'exprime.

Laforge a dit…

Foot,rugby quelle importance !!! C'est le contact entre joueurs qui prime.

J'aime beaucoup ton blog.
Eric

franck devenes a dit…

le sport es important mais le plus important c'est le contact humain

Xersex a dit…

sage idée. Mais je l'avais lu il y a quelques années que un médecin avait expliqué dans le vestiaire comment doivent être lavés soigneusement les parties génitales, avec une démonstration comme celle qu'on voit ici.